Devis et ingénierie de la valeur

Les devis seront utilisés tout au long du processus de conception et de construction.

Pendant la planification du projet, ces devis sont calculés à l’aide données de projets comparables, habituellement selon la surface de chaque type d’espace (d’où l’importance d’un bon programme de construction). Ces estimations préliminaires comporteront nécessairement un haut degré d’incertitude, souvent +- 10 % ou plus, couvert par une réserve pour éventualités dans le budget du projet. À mesure que la conception se poursuit et que davantage de renseignements sont disponibles au sujet de l’édifice planifié, les estimations de prix deviendront de plus en plus précises, et les pourcentages des fonds de prévoyance seront réduits.

L’ingénierie de la valeur peut être un moyen d’améliorer le rapport coût-efficacité

Périodiquement au cours de la phase de conception, des exercices de détermination des coûts, appelée Ingénierie de la valeur (IV), seront effectués. L’IV est censée assurer que le design aura le meilleur rapport coût-efficacité possible, pour un même niveau de qualité et de performance. Elle peut souvent constituer un exercice utile impliquant le client, l’équipe d’architectes et, fréquemment, les entrepreneurs, qui travaillent ensemble pour trouver des ajustements rentables au design et aux spécifications.

Toutefois, de nombreux architectes vous diront que l’IV a souvent pour résultat de « sortir la valeur d’un projet ». L’IV ne peut rectifier une « dérive des objectifs » (croissance non planifiée de l’envergure d’un projet) ni corriger des devis antérieurs inexacts (par opposition à imprécis).

This post is also available in: Anglais